Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[2.22] New York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [2.22] New York le Mer 25 Mai 2011 - 20:53

Ludo

avatar
BTVS forever
+ [2.22] New York +



Les New Directions vont à New-York pour participer aux Nationales et pour à nouveau affronter les Vocal Adrenaline. Ils attirent également les curiosités de la Grande Pomme.

--> Qu'avez-vous pensé de cet épisode ?


_________________

2 Re: [2.22] New York le Jeu 26 Mai 2011 - 13:54

Peacj

avatar
Sam Winchester
Pas franchement aimé... (coupé pratiquement toutes les chansons. Rolling Eyes)
Et puis sinon ça devient une habitude de perdre ou...?

3 Re: [2.22] New York le Ven 27 Mai 2011 - 23:27

Luckythirteen

avatar
Fernando Sucre
Je suis franchement mitigée sur cet épisode. Je m'attendais à quelque chose d'assez spectaculaire, un peu comme le final de la saison 1, avec l'accouchement de Quinn, la défaite du club, etc...

Bon là on a eu une défaite, mais c'était bien moins mis en scène, pas de grande annonce devant la salle, ni rien, juste Will qui lis un tableau et qui annonce le résultat de but en blanc. Pendant 2 ans on nous fait tout un foin sur cette finale et en 2 secondes tout est cassé.

Toute le plot sur Rachel/Finn m'a semblé un peu réchauffé, ça fait 2 fois qu'on a la même mise en scène, le couple qui attend derrière le rideau, un "I love you" et un duo. Je reconnais que leur chanson était sublime, j'ai beaucoup apprécié, mais encore une fois, depuis 2 ans, leur histoire tourne en rond, ils en sont toujours au même niveau : l'un est en couple, l'autre aime le premier et ça se finit par un kiss. Ha, j'ai bien aimé la mise en scène du baiser, les applaudissements, la salle pleine, puis un silence totale et une salle vide, comme s'ils étaient seuls au monde, c'était pas mal fait.

Comme points positifs, j'ai beaucoup aimé toutes les références : Kurt et Rachel, habillés dans un style qui rappelle Breakfast at Tiffany's, qui se tiennent à l'endroit même où était Audrey Hepburne, un autre duo repris de Wicked, le "I made it" de Rachel qui me rappelle le "Yata" de Hiro dans Heroes et bien d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit tout de suite.
Encore dans le positif, j'ai absolument adoré le coup de gueule en espagnol de Santana lol! Et le résumé de la fin du voyage par Kurt.
Oh et le "I love you" échangé entre Kurt et Blaine, très touchant, j'aime bien ce couple, ils vont bien ensemble.

Je repasse dans les points négatifs avec mon gros CDG : WHERE IS BRITTANA ?! J'adore ce couple, en très peu d'épisodes (depuis Sexy) j'adhère complètement et je veux absolument voir Brittany et Santana ensemble. La scène devant les casiers était super mignonne, j'ai adoré les dialogues de Brittany, surtout la remarque sur les enfants de Tina et Mike, mais à part sa naïveté habituelle, elle parait bien plus mature qu'avant, elle a l'air moins perdue. Et le hug de fin étiat mignon. Mais au fur et à mesure que la saison arrivait à sa fin, on a eu de moins en moins de moments Brittana. Et là aussi, l'histoire commence à tourner en rond, je suis complètement d'accord que sortir du placard doit être difficile, que Santana a besoin de temps, mais elles sont toutes les deux célibataires, ont toutes les deux avouer qu'elle s'aimaient, mais ne sont pas ensemble. J'espère vraiment qu'elles seront au centre de l'intrigue dans la saison 3.

Autre chose : Quinn fait tout un drame parce que Finn a donné rendez vous à Rachel, elle s'effondre dans les bras de Santana, se fait couper les cheveux (d'ailleurs, à mon avis, une coupe de cheveux n'arrange pas les choses, c'est pas parce qu'elle a 30 cm en moins que ça ira mieux, m'enfin...) et ensuite ça tombe aux oubliettes, pas un gros plan sur elle, pas une remarque d'un autre personnage, rien, elle est en bas de l'écran, à demi cachée. L'intrigue meurt aussi vite qu'elle est née.

J'allais oublier Sunshine Corazon, ça m'a fait plaisir de l'entendre chanter, elle est vraiment très douée et a une belle voix vraiment puissante. J'ai un petit espoir de la voir rejoindre le Glee club la saison prochaine ^^

Donc voilà, un épisode en demi teinte, de bons moments, mais un peu plat tout de même, pas très digne d'un season finale.
Oh et pardonnez ma review un peu brouillonne Razz

4 Re: [2.22] New York le Sam 28 Mai 2011 - 19:31

Ludo

avatar
BTVS forever
[ AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH. J'avais écrit une bonne grosse review, et puis j'ai fait une fausse manip... Je déteste ça.]

Bon, alors, ça va être court et précis : j'ai trouvé ce final minable, bien à l'image de ce qu'est devenue la série. Je pensais qu'il y aurait un léger sursaut qualitatif dans le dernier épisode, comme l'an dernier, mais il n'en est rien. Au moins, on peut dire que cette saison aura été assez régulière du début à la fin. La plupart des épisodes étaient soit moyens, soit mauvais, soit catastrophiques. A l'exception d'un ou deux épisodes sympathiques.
La série ne vaut plus rien et est prisonnière de son propre concept : au départ, c'était plutôt original et plein de fraicheur de voir les losers du lycée mis en avant ; aujourd'hui c'est devenu ridicule, niais, sans intérêt. Tout est un prétexte pour nous proposer une bonne grosse morale bien pensante et cucul. Je pense notamment à la défaite du Glee Club. A la base, c'est une idée couillue. Dans le final de la saison 1, c'était même assez touchant. Ici, c'est totalement insipide. Cette défaite me fait ni chaud ni froid. Et elle n'a pas l'air de bien toucher les membres du Glee Club non plus : la scène finale est très Glee-esque, avec tout le monde qui saute de joie et se prend dans les bras. Tout le monde il est beau et tout le monde il est content.

Et, très franchement, qui se soucie de Rachel et Finn ? Ils atteignent des sommets en matière de couple qui tourne en rond. Ils revivent sans cesse les mêmes scènes depuis deux ans. Pour bien souligner le fait qu'on en est exactement au même point que l'an dernier, les scénaristes ont ramené Jessie. Oui, parce que c'est vraiment la seule explication de son retour. Dans le même ordre d'idées, pourquoi avoir remis Finn et Quinn ensemble cette année ? Ca n'a rien apporté de plus par rapport à leur histoire dans la saison 1, et ça s'est conclu de la même façon : Rachel et Finn forever, destinés à se retrouver quoi qu'il en soit. Donc voilà, comme l'an dernier, ils se remettent ensemble. Ca ne m'étonnerait pas qu'ils trouvent le moyen de se séparer de nouveau dans la saison 3.

C'est officiel : Kurt m'insupporte. Bon, c'est déjà le cas depuis pas mal de temps. Dire que je l'adorais au début... Il est devenue une vraie caricature de lui-même (à l'instar de Sue). Pire : il fait honte à la communauté gay. C'est vraiment le genre de personnages qui fait reculer l'avancée de la cause en prenant bien le soin de confirmer tous les stéréotypes des homophobes. Blaine a l'utilité d'un pot de fleur, mais je le trouve déjà un peu plus sympathique (sauf quand il chante).
Contre toutes attentes, la vraie porte-parole de la communauté homo, c'est Santana. Mieux : c'est certainement le meilleur personnage de la série à l'heure actuelle. Tantôt amusante en garce sans pitié, tantôt touchante et fragile avec Britanny... Santana a l'avantage de ne pas être trop mise en avant, et elle ne se caricature pas, je la trouve assez authentique dans son genre par rapport à tous les autres personnages. Brittany est également une valeur sûre avec ses répliques de folie, même si le personnage manque totalement de crédibilité (une seconde c'est la fille la plus idiote et enfantine du monde, la seconde d'après on la voit chanter et danser comme une pro...).

Quinn a perdu toute substance et m'ennuie. Elle passe son temps à se plaindre, à chouiner parce que sa vie est compliquée. La série n'a pas besoin d'une autre drama-quinn (remarquez le jeu de mot pourri lol! ), j'aimerais qu'elle se ressaisisse et reprenne tout son punch. Sunshine, aussi, je la trouve assez tête à claques. L'actrice est mauvaise, ça se voit que c'est une débutante... et ses gesticulations quand elle chante sont assez insupportables. Puis bon, même si la série n'a plus de crédibilité depuis un bon moment, surtout dans les parties chantées, c'est quand même hallucinant de voir Sunshine chanter comme Céline Dion alors qu'elle bouge dans tous les sens et qu'elle est à deux mètres du micro.

J'attendais ce fameux épisode à New York depuis le début de la saison, en espérant que ça fasse bien bouger les choses. Et bien, je suis scandalisé par la sous-exploitation de la Grande Pomme. On a deux-trois plans sympas dans les deux premières minutes, et puis plus rien. Je soupçonne même que la plupart des scènes n'aient pas été tournées à NY. C'est la seule explication.

Surprise : Sam et Mercedes se mettent ensemble. Ah, euh, ok. Je ne sais pas d'où ça sort. Les personnages semblent condamnés à ne sortir qu'avec les membres du Glee Club. En l'occurence, ça sort de nulle part ça s’annonce déjà très chiant. Sam a toujours été insipide, et Mercedes l'est devenue. Les mettre en couple ne m'apparaît pas comme une bonne idée, surtout que je ne suis pas sûr que ça dure très longtemps. Voilà qui va nous faire attendre impatiemment la saison 3...

La vraie surprise de l'épisode réside dans la nouvelle coupe de cheveux de Quinn. C'est le seul rebondissement qui mérite d'être retenu. C'est aussi intéressant que ça, Glee.

Bref, je crois que je vais arrêter les frais. L'an dernier, j'envisageais d'arrêter la série mais le final m'avait donné envie de poursuivre. Cette année, la série a nagé dans la médiocrité et se termine de la même façon. Rien ne donne envie de regarder la suite. Je regarderai peut-être les quelque premiers épisodes de la saison 3 pour être sûr de ne pas faire d'erreur, mais la série semble définitivement morte.


_________________

5 Re: [2.22] New York le Sam 28 Mai 2011 - 20:17

Setsurenka

avatar
Riley Finn
Awww mais Ludo tu prends la série trop au sérieux! ^^
Franchement, depuis que j'ai commencé la série je savais qu'il fallait pas s'attendre à quelque chose de phénoménal - et c'est toujours le cas pour cette saison. Avant de regarder Glee, il ne faut jamais oublier de débrancher son cerveau.

Les personnages sont quasiment tous malmenés par les scénaristes et/ou caricaturaux, j'en vois aucun qui soit plus "creusé" que les autres. Il leur arrive toujours plein de trucs impossibles, on nous balance ça en espérant que ça va passer. Mais bien évidemment, ça passe pas, parce qu'on a quand même plus d'un neurone et on s'en sert. C'est pour ça qu'il vaut mieux se mettre en mode "off" en regardant la série, sinon on voit que les incohérences et le manque de logique. D'ailleurs en parlant d'incohérences, la plus énorme dans cet épisode était quand même Rachel ignorant que Cats n'était plus joué sur Broadway... Bon, moi non plus je le savais pas, mais depuis le début on nous montre qu'elle est hyper calée en comédies musicales, et elle savait pas ça? Explications, Glee, explications.

Bref, je comprends qu'on puisse trouver la série pauvre voire même insignifiante, mais du moment qu'on réfléchit pas trop, ça passe très bien. La série était à la base destinée à un public pré-adolescent, donc pas la peine de chercher une once de logique là-dedans... En plus, maintenant que Glee est devenu un véritable phénomène culturel, la série se permet de faire n'importe quoi, et ça marche tant qu'il y a des gens prêts à avaler ça tout cru (comme moi, quoi... Rolling Eyes ).

Bref, je sais que c'est seulement mon avis mais je considère plus la série comme un guilty pleasure. Je vois très bien tous ses défauts, je suis pas aveuglée par l'engouement qui existe autour de Glee mais j'accepte tout ça et j'aime bien. En fait je crois que j'ai besoin d'au moins une série de ce genre dans ma vie, faite d'intrigues incohérentes/insipides mais prenantes, et depuis que je regarde plus de soap operas, maintenant j'ai Glee. lol!

En tout cas le final était très Glee-esque, les voilà tous redevenus des losers et c'est tant mieux (j'aurais pas supporté une victoire je pense). Et puis franchement, même si je ferme les yeux sur plein de choses, j'ai pas pu m'empêcher de soupirer en les voyant tous chanter et danser à l'unisson une chanson qu'ils avaient préparée à peine une heure avant - oui oui, en une heure ils nous écrivent une chanson (bon, pas terrible c'est vrai), chacun réussit à l'apprendre et à exécuter parfaitement la chorégraphie prévue. Et après, ils s'imaginent VRAIMENT avoir une chance de gagner... Explications, Glee, explications.


Ludo a écrit:Les personnages semblent condamnés à ne sortir qu'avec les membres du Glee Club.
lol!
C'est vrai. Mais bon, il fallait bien qu'ils trouvent ENFIN quelqu'un avec qui caser Mercedes, la pauvre...

6 Re: [2.22] New York le Sam 28 Mai 2011 - 23:44

Ludo

avatar
BTVS forever
Le truc c'est que, non, je ne prends pas du tout la série au sérieux. Justement, ce que je préfère dans Glee, c'est quand ça part dans tous les sens avec des trucs sans queue ni tête : Brittany, notamment, me fait vraiment rire. Toutes ses répliques n'ont aucun sens et sont pleines de second degré, et c'est pourquoi je l'aime. Santana est franchement chouette aussi et, au contraire, je ne la trouve pas trop caricaturale (par rapport aux autres). Mais tout le reste est à jeter, très franchement... je comprends la notion de divertissement et de guilty pleasure, mais il y a quand même des limites. Là, en l'occurence, je trouve que c'est plus "guilty" que "pleasure". C'est devenu un gros produit commercial qui ne prend aucun risque et fait son possible pour bien faire plaisir au public en sacrifiant toute cohérence et toute crédibilité.
J'ai peut-être tord d'être aussi sévère avec la série, mais c'est parce que je sais qu'elle était bonne à ses débuts, lorsque Ryan Murphy et son équipe n'étaient pas encore conscients du succès et de l'impact de leur série. Mais, en fait, je crois que le problème, c'est que je ne suis pas le public ciblé par la série, qui est beaucoup plus enfantine qu'adolescente. C'est dans le registre Disney, le charme en moins.

Setsurenka a écrit:C'est vrai. Mais bon, il fallait bien qu'ils trouvent ENFIN quelqu'un avec qui caser Mercedes, la pauvre...
C'est vrai aussi lol! Mais, ça, à la limite, je pourrais passer outre. C'est presque obligatoire pour une série de ce genre. C'est un peu comme dans Grey's Anatomy, où les médecins ne sortent qu'avec des médecins. C'est assez logique de foutre les personnages principaux ensemble, surtout que Glee a une quinzaine de personnages à s'occuper donc il ne faut absolument pas en rajouter. Au contraire, d'ailleurs, la série gagnerait vraiment à supprimer les 3/4 du cast. J'adorerais qu'il n'y ait que les quelque personnages assez intéressants : Santana, Brittany, Emma, Beiste (qui a totalement disparu de la surface de la série, alors que je l'aimais bien).

Enfin, en fait, je suis en colère contre Glee (et les scénaristes, surtout) parce que ça pourrait être une bonne série. Le concept est génial, j'adore le fait de mettre les losers en avant, ça change des teen shows superficiels (et j'aime le principe de la comédie musicale). Mais, au final, on se retrouve avec l'autre extrême et j'ai de plus en plus l'impression d'être devant un remake de Sept à la maison...


_________________

7 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 0:38

Willow Fabian

avatar
Nathan Fillion in the TARDIS
Ludo a écrit:Le truc c'est que, non, je ne prends pas du tout la série au sérieux.

Hum, hum...je te rappelle cet été :
Ludo a écrit:Euh, MOI je prends Glee au sérieux Certaines scènes m'émeuvent beaucoup, je trouve que la série n'est pas qu'une pure comédie.


_________________
 
♥ Divergent ♥
http://tv-aholics.forumactif.com/forum.htm

8 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 12:53

Ludo

avatar
BTVS forever
... Et puis il y a eu la saison 2.


_________________

9 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 17:15

Setsurenka

avatar
Riley Finn
Donc c'est définitif, tu abandonnes? Sad
Si ça se trouve la saison 3 sera carrément meilleure, et du coup tu regretteras. ^^
Enfin bon là je vois pas comment l'histoire pourrait être développée, pratiquement toutes les intrigues sont "bloquées" et plus rien ne pourrait vraiment surprendre le téléspectateur... Je sais pas trop à quoi m'attendre, mais je suis quand même impatiente de voir ce qu'ils vont inventer ; d'ailleurs j'ai entendu dire que Ryan Murphy serait moins présent, puisqu'il bosserait apparemment sur un autre projet.

Ludo a écrit:Pire : il fait honte à la communauté gay. C'est vraiment le genre de personnages qui fait reculer l'avancée de la cause en prenant bien le soin de confirmer tous les stéréotypes des homophobes.
Ahem, j'avais sauté ce passage... Bon, je vais rien dire parce que j'ai peur de me fâcher ou quoi, mais sache que je désapprouve totalement, pour de nombreuses raisons. Rolling Eyes

10 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 18:37

Willow Fabian

avatar
Nathan Fillion in the TARDIS
Setsurenka a écrit:

Ludo a écrit:Pire : il fait honte à la communauté gay. C'est vraiment le genre de personnages qui fait reculer l'avancée de la cause en prenant bien le soin de confirmer tous les stéréotypes des homophobes.
Ahem, j'avais sauté ce passage... Bon, je vais rien dire parce que j'ai peur de me fâcher ou quoi, mais sache que je désapprouve totalement, pour de nombreuses raisons. Rolling Eyes

En fait, je suis gay et j'ai envie de claquer Kurt la plupart du temps quoi...il est tellement énervant et il me fait honte... Embarassed Rolling Eyes


_________________
 
♥ Divergent ♥
http://tv-aholics.forumactif.com/forum.htm

11 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 19:33

Ludo

avatar
BTVS forever
Setsurenka a écrit:Donc c'est définitif, tu abandonnes? Sad
Si ça se trouve la saison 3 sera carrément meilleure, et du coup tu regretteras. ^^
Enfin bon là je vois pas comment l'histoire pourrait être développée, pratiquement toutes les intrigues sont "bloquées" et plus rien ne pourrait vraiment surprendre le téléspectateur... Je sais pas trop à quoi m'attendre, mais je suis quand même impatiente de voir ce qu'ils vont inventer ; d'ailleurs j'ai entendu dire que Ryan Murphy serait moins présent, puisqu'il bosserait apparemment sur un autre projet.
Oui, et apparemment il y aura cinq nouveaux scénaristes à la place de trois, je crois... c'est assez encourageant. Je pense que je regarderai au moins les premiers épisodes pour voir ce que ça donne, surtout que je n'aime pas abandonner une série en cours de route. De toute façon, à ce stade là, je ne peux qu'être agréablement surpris ^^

Quant à Kurt, les avis sont vraiment opposés, généralement il ne laisse pas indifférent... d'ailleurs, justement, je l'aimais beaucoup au départ et maintenant il m'insupporte (mon amour pour lui est proportionnel à mon amour pour la série, en fait lol! ). Personnellement, je tiens à préciser que ce qui m'énerve chez lui, ce n'est pas son côté efféminé. Il s'assume comme il est, tant mieux. Dans le même genre, j'adore complètement Emmett de Queer as Folk (US). Non, ce qui m'insupporte chez Kurt, c'est le fait qu'il se définisse par sa sexualité. Il est efféminé parce qu'il est gay, et il est gay parce qu'il est efféminé. Voilà, on a fait le tour du personnage. Au bout de deux saisons, Kurt continue de se percevoir lui-même comme le "gay de service", probablement parce que toutes ses intrigues sont liées à sa sexualité. Et je trouve ça chiant. Parce que le fait qu'il soit homo ne devrait être que secondaire. Il est gay, oui, mais il n'est pas censé être QUE ça. Là, j'ai l'impression que si, tellement toute la 'substance' du personnage est axée autour du fait qu'il soit gay.
C'est en ça que je trouve qu'il ne fait pas avancer la cause. Mais bon, après, c'est un parti pris assumé, mais personnellement ça ne me convient pas. Et c'est aussi en cela que je préfère Santana, parce que le fait qu'elle soit lesbienne n'est que secondaire. A part ça, elle est comme tout le monde, et sa personnalité n'est pas écrite en fonction de sa sexualité. Et, pour moi, Santana est justement le genre de personnages aptes à faire évoluer les mentalités (parce qu'elle fait comprendre aux gens qu'elle est une femme, un être humain, avant d'être lesbienne).

Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire... Je sais que je peux manquer de tact, je m'excuse si j'ai pu vexer quelqu'un Embarassed


_________________

12 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 19:44

Setsurenka

avatar
Riley Finn
Willow Fabian a écrit:En fait, je suis gay et j'ai envie de claquer Kurt la plupart du temps quoi...il est tellement énervant et il me fait honte... Embarassed Rolling Eyes

Haha, tu viens contredire tous mes amis gays qui disent le contraire. XD
Je suppose que chacun a des positions différentes en ce qui concerne Kurt, peut-être parce qu'ils ont du mal à se reconnaître en lui, mais honnêtement, je ne vois pas ce qu'il y a de honteux à être soi-même.
Est-ce parce qu'il est trop efféminé, trop maniéré pour "représenter correctement" la communauté gay? Trop ceci, pas assez cela? Beaucoup de personnes semblables à Kurt existent vraiment dans ce monde, ce n'est pas un spécimen unique.
Il représente à sa façon la communauté gay dans la série, et il ne peut certainement pas ressembler à TOUS les ados/adultes gays qui existent et qui ont comme tout le monde des personnalités différentes. Il ne fait pas honte à la "communauté" en tant que telle, seulement à certaines personne en particulier apparemment ; d'ailleurs, énormément de gens s'identifient à lui. Imagine tous les jeunes homosexuels, n'ayant pas fait leur coming-out, qui voient comment Kurt se comporte, comment il défie ceux qui essayent de le casser ; c'est susceptible de leur donner de l'espoir plus qu'autre chose, tu crois pas? Ce personnage est un excellent exemple pour des dizaines de milliers d'ados...
Et s'il correspond aux stéréotypes que la majorité des gens ont, le fait qu'il fasse partie d'une série populaire leur permettra peut-être de les reconsidérer. Les gens arrivent avec leurs préjugés et découvrent Kurt, personnage attachant, courageux et fier - tu peux être sûr qu'au moins certains réviseront leur jugement. Ils comprendront que oui, les gens tels que Kurt existent, et que non, ce ne sont pas des mauviettes pleurnichardes. Et peut-être qu'ils accepteront enfin la réalité.

Kurt est gay et c'est l'un des personnages principaux d'une des séries les plus populaires du moment. Je dirais plutôt "miracle" que "honte"...
Cela dit, même si Kurt est un personnage apprécié des gens, il ne peut pas plaire à tout le monde - je me souviens avoir lu des discussions sur Glee et plusieurs personnes trouvaient qu'il ne "représentait pas assez bien la communauté', comme s'il ne devait y avoir qu'UN SEUL type de personne acceptable pour remplir cette fonction. Mais un seul personnage ne peut pas à lui tout seul représenter une communauté avec toutes ses diversités, ses différences ; il ne peut qu'être lui-même et ainsi montrer le type de personne qu'il est. Mais il ne peut certainement pas être ce qu'il n'est pas, et pour cette raison, les gens peuvent se sentir déçus.

Je ne peux pas parler en tant qu'ado gay étudiant dans un lycée américain globalement hostile, mais sachant que ce genre d'environnement est assez répandu là-bas, l'influence d'un personnage tel que Kurt ne peut qu'être bénéfique.

Ludo a écrit: Parce que le fait qu'il soit homo ne devrait être que secondaire. Il est gay, oui, mais il n'est pas censé être QUE ça. Là, j'ai l'impression que si, tellement toute la 'substance' du personnage est axée autour du fait qu'il soit gay.
Ah, tu voudrais plus de diversité en ce qui concerne ses intrigues? Moi aussi... Mais la plupart du temps, quand on a un personnage gay dans une série, tout ce qui le ou la concerne a tendance à tourner autour de sa sexualité. Parce que c'est justement ce qui le démarque de la majorité ; j'aime que sa sexualité soit mise en avant et qu'elle soit autant assumée, mais je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis qu'absolument tout tourne autour du fait qu'il soit gay. Ca leur ferait pas de mal de varier un peu, car Kurt pourrait être plein de ressources...

Ludo a écrit: Et, pour moi, Santana est justement le genre de personnages aptes à faire évoluer les mentalités
Ah oui, en faisant quoi? Son coming-out?
Attention, j'aime beaucoup Santana ; mais on ne peut pas dire qu'elle fasse avancer quoi que ce soit, ni même qu'elle soit un exemple, tant qu'elle reste vague à propos de sa sexualité. Ce n'est pas un reproche, car je respecte son choix et la voir ainsi se dévoiler petit à petit aux autre me plaît. Mais, et tu as raison, même si elle est évidemment une femme avant quoi que ce soit d'autre, elle ne peut pas parler au nom de toutes les lesbiennes sans avoir annoncé l'être elle-même.

Oui, et apparemment il y aura cinq nouveaux scénaristes à la place de trois, je crois... c'est assez encourageant
C'est clair, surtout s'ils sont créatifs! Very Happy J'espère qu'ils auront des idées un peu intelligentes, ça nous changera. lol!

13 Re: [2.22] New York le Dim 29 Mai 2011 - 21:48

Ludo

avatar
BTVS forever
Je comprends (et respecte) ta façon de voir les choses, mais j'ai du mal à la partager. Personnellement, comme je l'ai dit, ce qui m'embête dans le personnage de Kurt, c'est qu'il est défini par sa sexualité. Tout ce qui le concerne tourne autour du fait qu'il soit gay. Autrement dit, pour pouvoir un minimum s'identifier et se reconnaître en lui, il faut être exactement pareil que lui. Et c'est pour ça que, selon moi, ça bloque des portes pour un certain nombre d'hétéros, et d'autant plus pour les homophobes. Dans ma façon de voir les choses, la meilleure façon de faire évoluer la mentalité d'un homophobe, c'est de le faire se rendre compte qu'un gay est comme n'importe quel être humain, et que la sexualité de quelqu'un (hétéro/homo), c'est secondaire et qu'on s'en fout.
Alors, oui, tant mieux si Kurt s'assume comme il est, il a raison. Mais il me paraît trop extrême, pas suffisamment nuancé. Finalement, ce qui me dérange, c'est la façon dont le personnage est écrit. Il est unidimensionnel, les scénaristes se basent beaucoup trop sur la sexualité du personnage pour définir sa personnalité. Et je trouve ça dommage.

Santana est moins un exemple que Kurt au niveau symbolique, c'est vrai. Mais je pense que beaucoup plus de gens seront capables de se reconnaître en elle. Parce que le fait qu'elle soit lesbienne n'influe pas par rapport à sa personnalité. J'imagine qu'il y a plein de gens qui l'aimaient quand on la croyait hétéro, et il y a tout autant de gens (sinon plus) qui l'ont aimé dès qu'elle a fait son coming-out (à Brittany), et donc je pense que ça a pu les faire réfléchir. Certaines personnes ont pu se rendre compte que n'importe qui peut être homo, qu'il n'y a pas de "critères" et, surtout, que les homos sont comme tout le monde.

Mais bon, c'est une question de point de vue. Personnellement, j'ai vraiment tendance à penser que la meilleure façon de faire avancer les choses, c'est de montrer un gay qui soit comme tout le monde (avec ses spécificités, ses défauts, ses qualités, toussa), un personnage comme David Fisher (SFU) ou Kevin Walker (B&S), en gros, un personnage qui est plus représentatif de l'Humanité qu'uniquement de la communauté gay.


_________________

14 Re: [2.22] New York le Lun 30 Mai 2011 - 0:17

Willow Fabian

avatar
Nathan Fillion in the TARDIS
Comme Ludo L'a dit, c'est que Kurt est gay et...c'est tout quoi Rolling Eyes Il n'est pas également un être humain par exemple? Il a énormément de potentiel mais il se ferme à toujours à "je suis gay"! Comme lorsqu'il se fâche avec Finn, il n'arrêtait pas de dire que c'était parce qu'il était gay, et comme Finn le disait, NON, c'était seulement car Kurt n'arrivait pas à comprendre le mot "non" quoi Rolling Eyes Kurt a tout de suite mis ça sur de l'homophobie Rolling Eyes


_________________
 
♥ Divergent ♥
http://tv-aholics.forumactif.com/forum.htm

15 Re: [2.22] New York le Lun 30 Mai 2011 - 0:26

Setsurenka

avatar
Riley Finn
Voilà, je suis d'accord avec vous quant au fait que Kurt est sous-exploité ; ou plutôt, que son personnage n'est vu que sous certaines facettes. Mais maintenant qu'on a compris qui il était, et maintenant qu'on a vu ce qu'il était capable de faire pour montrer qu'il en est fier, il faudrait des intrigues plus diversifiées.
On a déjà eu les haters qui le maltraitaient, son coming-out difficile à son père... La totale quoi, donc je pense que pour la prochaine saison ils "élargiront" le personnage.

Mais je comprends ton point de vue Ludo, et pourquoi selon toi Kurt est trop "extrême". Mais c'est souvent contre les gens comme Kurt que les homophobes se déchaînent, donc le présenter comme un perso sympathique n'est pas une mauvaise chose. Evidemment, un mec qui se fond dans la masse serait plus facile à accepter pour les homophobes ou les gens ayant des préjugés. Mais il est important de montrer que d'autres types de personnes, avec des personnalités différentes, existent aussi, et que ce sont souvent celles-ci, de par leur différence évidente qui sont les cibles de moqueries.

Je vois ce que vous voulez dire, j'ai déjà eu cette discussion avec un ami d'ailleurs, et je respecte son point de vue bien sûr. Smile

Edit: J'avais pas eu le temps de finir mon message hier soir, je réagis vite fait sur ce que vous aviez ajouté:

Willow Fabian a écrit:Comme lorsqu'il se fâche avec Finn, il n'arrêtait pas de dire que c'était parce qu'il était gay, et comme Finn le disait, NON, c'était seulement car Kurt n'arrivait pas à comprendre le mot "non" quoi Rolling Eyes Kurt a tout de suite mis ça sur de l'homophobie Rolling Eyes
C'est vrai qu'il se sent parfois attaqué même quand il ne l'est pas. Mais bon, avec ce qu'il a subi, difficile de lui en vouloir d'être sur ses gardes... Et puis Finn avait quand même du mal à accepter Kurt au début, il l'avait même insulté si je me souviens bien.



Ludo a écrit:Personnellement, j'ai vraiment tendance à penser que la meilleure façon de faire avancer les choses, c'est de montrer un gay qui soit comme tout le monde (avec ses spécificités, ses défauts, ses qualités, toussa), un personnage comme David Fisher (SFU) ou Kevin Walker (B&S), en gros, un personnage qui est plus représentatif de l'Humanité qu'uniquement de la communauté gay.
Kevin et David sont également d'excellents personnages, que j'aime d'ailleurs beaucoup, et je suis très heureuse de voir l'impact qu'ils ont eu respectivement. Je suis totalement d'accord avec toi, et on ne peut que remercier leurs créateurs! ^^
C'est juste qu'aucun ne peut prétendre "représenter mieux" que les autres. Ils représentent chacun à leur façon, même s'il est vrai que cela n'est pas autant mis en avant selon les personnages. Mais tant qu'ils se battent pour la même cause, tout baigne! Smile
Ils sont différents de quelqu'un comme Kurt par exemple, et c'est très bien. Ce qui serait triste, ce serait de ne voir qu'un certain type de personne ; si on avait que des Kevin ou des David, à qui s'identifieraient les jeunes Kurt en devenir? Et vice-versa.

Je pense que tous les personnages gays issus de la culture populaire sont importants grâce à leur influence. En voir de nouveaux apparaître chaque année est vraiment encourageant, et ce quels qu'ils soient (enfin, si on excepte Alby Grant de Big Love, qui lui n'est pas vraiment un exemple... Rolling Eyes ).

16 Re: [2.22] New York le Ven 15 Juil 2011 - 11:27

Sandra

avatar
Richard Gilmore
J'ai été un peu déçu qu'ils perdent, j'espère que dans la saison 3 ça sera la bonne.
Sinon, je trouve qu'il y a beaucoup de ressemblance entre la saison 1 et 2 :
A la fin de chaque saison Finn et Rachel se remettent ensemble....

17 Re: [2.22] New York le Ven 16 Sep 2011 - 16:54

silola

avatar
The guest of Tree Hill
Je suis un peu déçue qu'un final de saison se termine ainsi, car au final, il n'y a pas vraiment eu de moments énormes, de surprises. Pour moi, ça ressemblait à un épisode tout simple, y a même eu des épisodes au cours de cette saison 2 plus intéressant.

Le retour du couple Finn/Rachel: j'aime ce couple alors oui je suis contente. Mais d'un autre côté, c'est assez similaire à ce qu'on a eu à la fin de la saison 1. Je suis d'accord c'est un couple qui tourne vraiment en rond. Et je l'avais déjà dit, mais je le redis, j'ai toujours pas compris pourquoi ils ont remis Finn avec Quinn. Etais-ce justement pour qu'il revienne de plus belle auprès de Rachel, celle qu'il a toujours aimé.

Pour Sam/Meredith, c'est dommage qu'on n'en ait pas appris plus, car là finalement ça aurait pu être intéressant, on a juste compris qu'un truc se passait entre eux et puis basta...enfin, c'était sûrement prévu d'approfondir dans la saison 3, maintenant, ça tombe à l'eau.

Quinn, bof, elle s'est coupée les cheveux pour surmonter sa récente rupture avec Finn. Ok, très bien, juste l'occasion de dire que l'actrice a changé de coupe et puis c'est tout.

Kurt et Blaine, moment très touchant avec cette déclaration.

Et puis, je m'attendais à ce qu'Emma soit plus présente pour cet épisode. Et ben, même pas, courte apparition, un rôle de figuration, encore dommage.

Par contre, le moment superbe pour ce final de saison, c'est le moment où New Directions chantent tous ensemble: "Light Up the World", c'était dynamique, et puis dès que c'est tous ensemble, c'est plus sympathique.

Le fait qu'ils ne soient pas dans le top 10, ça me dérange pas, j'espère qu'au contraire ils mettront davantage le paquet pour réussir dans la saison 3. Donc, j'attends de l'époustouflant !


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum